les mangas se déchaînent

Un jeune forum pour parler de vos mangas préférés (dragon ball/Z en particulier)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeux de Mots ( roman)

Aller en bas 
AuteurMessage
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Jeux de Mots ( roman)   Ven 1 Aoû - 18:31

Je commence à poster ici mon roman inachevé et raté.

Chapitre 1:Première victime

Ils
sont quatre, quatre jeune gens. Enzo qui est de père espagnol et de
mère française. Kate qui elle est d'origine anglaise et qui souhaite
devenir scientifique. François le français l'intello du groupe et la
dernière de la bande Jenny qui a un an de moin que les trois autres.
Ces quatres personnes se conaissaient depuis leur plus tendre enfance,
du jardin de la marternelle au première lecture de la primaire, de la
première diffilculté du collège au vrai travail du lycée et elles ont à
présent atteint la majorité. Malgré qu'ils ne soient plus à présent
dans les même écoles puisqu'ils ne suivaient pas les mêmes études,ils
se retrouvaient tous les soirs au café d'etienne c'était le meilleur
café du coin et le patron qui justement se nomme Etienne était l'oncle
de jenny. De ce fait ils avaient le droit quelques fois de prendre des
verres gratuitements.

Ce jour là nous étions mercredi 13
décembre et le petit groupe s'étaient retrouvés au café pour prendre un
petit verre. Chacun raconta sa journée, Enzo s'était disputé avec sa
copine pour des broutilles, François avaient encore eu une exellente
note en domaine littéraire. Quant à Kate et Jenny elles n'avaient pas
eu cours zt c'étaient doc retrouvées plus tôt. Tandis qu'ils
continuaient de raconter leur journée, François orienta soudain le
sujet sur un autre mais totalement différent et étrange. Il s'adressa à
eux en leur disant.
"Quel mort aimeriez-vous avoir?"
Les trois
autres étaient choqués par cette question, ils ne pensaient pas que
François pouvait demander une telle chose. Mais François ignora
l'expression qui choquait les visages de ses amis et poursuivit:"Moi si
j'avais le choix j'aimerais que ce soit de mort naturelle. Mais si
malheureusement je ne l'ai pas alors j'aimerai être pendu. Kate qui
était toujours sous le choc tout comme les deux autres demanda à
François si il se sentait bien, celui-ci la rassura lui disant que
c'était juste une question. Voyant que ses amis n'étaient toujours pas
rassurés il orienta la conversation vers un sujet moins étrange.
Une
demi-heure était passée depuis l'étrange question de François, ils
commençaient tous à fatiguer, ils décidèrent donc de rentrer. Tous
avaient leur petit appartement à part François qui vit toujours dans la
maison de ses parents ceux-ci d'ailleurs étaient en vacances. François
était donc seul dans la maison. Dans un premier temps il voulut se
coucher mais il s'apperçut qu'il n'était guerre fatigué et préféra donc
regarder la télé qui était au salon. Deux heures étaient passées depuis
que François avait allumé le poste télévisé et il sombra peu à peu dans
le sommeil jusqu'à s'endormir profondément.
Des bruits de pas léger
et souple s'entendirent soudain dans la maison. des pas qui ne
réveillèrent pas François. Même quand l'inconnu se saisit du sac qu'il
avait sur le dos pour prendre la lourde corde qui se trouvait dans
celui-ci. Il ne se réveilla pas non plus quand cette personne
s'approcha doucement tout doucement de lui jusqu'à arriver derrière lui.
Et
ce fut aussi trop tard quand tout à coup l'inconnu enroula la lourde
corde autour du cou de François. François agonisait il essaya de
supplier le meurtrier d'arrêter mais aucun mot ne sortit de sa bouche
et les derniers mots qu'il entendit fut ceux de son assassin. Ton voeux
est exaucé.

Et voilà pour le dédut de cette histoire qui j'espèrte vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulma-du13

bulma-du13

Féminin
Balance Nombre de messages : 1126
Age : 25
Localisation : Dans les bras de Végéta
Emploi/loisirs : Passer du temps avec mes ami(e)s et ma famille , msn , regarder dbz et gt et lire des fanfics
Humeur : Très bonne humeur
Date d'inscription : 29/06/2008

Feuille de personnage
prénom: Bulma
tecniques: aucunes
race: terrien

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Ven 1 Aoû - 18:39

Oui moi je les deja lu sur Sl moi je trouve pas qu'il est raté Taîko moi je l'aime beaucoup ton roman Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dbz-du13.skyrock.com
hiruma

hiruma

Féminin
Sagittaire Nombre de messages : 1826
Age : 26
Localisation : sur gaia a drager allen
Emploi/loisirs : lycéenne,lire,regarder des manga,faire des montage, parler sur msn
Humeur : hipertonique, hiper simpa, drole, chiante par moment
Date d'inscription : 09/04/2008

Feuille de personnage
prénom: floriane
tecniques: dévoreuse de chocolat, foux rire imstentaner, propage de bonne humeur
race: démon

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Ven 1 Aoû - 18:48

moi aussi j'aime bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ticoinmanga.skyblog.com
Tyranah
Admin
Admin
Tyranah

Féminin
Cancer Nombre de messages : 6241
Age : 24
Localisation : Dans ma maison
Emploi/loisirs : Sourire
Humeur : Sympatoche
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
prénom: Brâ
tecniques: voler
race: demi sayen

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Ven 1 Aoû - 18:49

je vien de le lire et j'aime bien

_________________
Aller il faut se motiver et s'épauler !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonballz-humour.forumpro.fr
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 18:50

Découverte macabre à la cave

Le lendemain aux alentours de dix heures. Enzo alla chercher François pour qu'ils aillent en cours ensemble. en effet leur université ne se trouvait pas loin l'une de l'autre. Arrivé devant la porte de la maison de François, Enzo sonna mais personne ne répondit il insista toujours en vain. Cet alors qu'il remarqua que la porte était légèrement ouverte. Il ne s'en inqueta pas, François avait toujour été un peu tête en l'air. Il décida donc de rentrer à l'intérieur pour aller le chercher. Quand cela fut fait il appella plusieur fois mais il n'y avait toujours aucune réponse. Enzo commença sérieusement à s'inquéter, l'angoisse montait petit à petit en lui, il fouilla minutieusement toutes les pièces. Aucune trace de Françopis c'est alors qu'il s'aperçut qu'il avait oublié la cave. Il partit alors en direction de celle-ci et descendit alors les escaliers et là se fut un cri d'horreur qui retentit dans toute la maison. François était la le visage violacé, les pieds qui pendaient à environ cinquante centimètre du sol, le cou enroulé par une lourde corde et pendu à une poutre.

et voilà ce chapitre est légèrement moin long c'est vrai mais je préfère faire des petits chapitre c'est moin ennuyant je trouve^^. Bon sinon à part ça dite moi ce que vous en pensez de mon petit chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:45

Chapitre 3: L'interrogatoire

Après avoir repris ses esprits, Enzo décida de prévenir la police. Une fois cela fait il remonta les escaliers de la cave et se dirigea vers le salon pour respirer un grand coup, la tête pleine de questions auquels, il n'arrivait pas à répondre. Pourquoi avait-il fait cela? Essayait-il de leur dire quelque chose hier?. Enzo sortit de ses pensées lorsque l'on sonna à la porte. La police était là enfin, elle était suivit par l'ambulance.
"C'estbien là qu'on nous a signalé un accident" demanda un policier au cheveu chatains et aux yeux marrons foncés.
Enzo répondit par l'affirmatif puis il indiqua ou se trouvait le corps de François lui il n'avait pas le courage d'y retourner. Quelque instant plus tard Enzo entendit les brancardiers remonter les escaliers. Le corps de François était allonger sur un brancart caché par un drap blanc mais Enzo put quand même apperçevoir un bras de son ami qui dépassait du drap. Puis le corps fut transporté dans l'ambulance et partit à l hopital pour l'autopsie.
"François" murmura Enzo avant de laisser les larmes couler sur ses joues.
"Je comprend tout à fait que ce que vous venez de vivre est une épreuve mais nous aurons besoin de vous posez quelque question au poste" dit le policier aux yeux marrons.
"Je je oui sa sa va aller je vous suit" répondit Enzo dans un hoquet.
Ainsi Enzo suivit les policiers en route pour le poste de police. Pendant le trajet il pensait à Kate et Jenny comment allaient-elles réagir fasse à cette horrible nouvelle. Toutes deux étaient si proche de François.
Arrivé au poste de police on pria enzo d'attendre un peu ce qu'il fit, de toute façon il n'avait pas la tête à réfléchir. Quelque instant plus tard on l'appela pour un interrogatoire face à face avec l'inspecteur Warner, alors il se leva et se dirigea vers le bureau de celui-ci escorter par deux policiers.
"Entrez donc jeune homme" dit calmement l'inspecteur.
Enzo s'executa il découvrit une pièce au forme carré le bureau de l'inspecteur était au coeur de la pièce lui trônant sur sa chaise des cadres de photo de sa famille faisait le décor de son bureau.
" Installez-vous" lui dit-il en désignant une chaise face à son bureau.
Enzo s'installa la george sèche.
" Voulez-vous boire quelque chose" demanda avec douceur l'inspecteur.
Enzo fixa le directeur pendant un petit instant avant de répondre un minuscule non.
" Bien jeune homme je comprends que vous soyez bouleversez mais il va falloir que je vous pose des questions dit l'inspecteur , une légère crainte se sentant dans sa voix.
"Faites donc" dit Enzo la voix soudain ferme.
L'interrogatoire commença donc l'inspecteur avait demandé divers chose à Enzo sur François sur ses habitudes, son travail si il s'entendait bien avec ses parents ou encore s'il avait déja fait des dépressions. Enzo répondit à toutes ces questions.
" Inspecteur je dois vous avouez quelque chose hier nous avopns étés boire un verre au café d'Ethienne et là François nous à posés une drôle de questions à moi et aux filles" dit Enzo le regard fixé sur ses genoux.
"Quelle question Enzo" demanda Warner.
" Il nous a demandé quelle mort nous aimerions avoir et après cela il nous a dit qu'il aimerait bien être mort pendu à une poutre dit Enzo en relevant la tête.
"Je vois je vois" murmura l'inspecteur.
" Hier François essayait de nous dire quelque chose hier mais nous nous on a pensés qu'il délirait un peu voilà * cria Enzo en se levant de sa chaise brusquement.
"Calme toi je te prie comme tu l'as dit toi même n'importe qui aurait pu croire la à une blague conaissant à peu près la personnalité de François grâce à toi je ne pense pas que ceci est un rapport quelquonque" affirma l'inspecteur.
"Quoi mais vous êtes sourds ma parole après ce que je viens de vous dire" hurla Enzo au bord de la démence.
"Seul les médecins légiste pourront nous fournir la preuve du suicide mais pour l'instant n'écartons aucune hypothèse" dit Warner en élevant la voix.
"Vous vous pensez à un meurtre demanda Enzo avec effroie.
"L'inspecteur ne répondit pas et Enzo compris.
Bien à présent nous allons te racompagner chez toi nouis avons prévenu tes professeurs tu n'iras pas en cours aujourd'hui" dit Warner.
"Bien et ses parents ils sont en vacances toutes la semaines vous allez les prévenirs" demanda Enzo une pointe de tristesse dans la voix.
"C'est déjà fait ils sont sur le chemin du retour et ils auront besoin de ton soutien et de celui de tes amies" répondit L'inspecteur.
"Jenny Kate" murmura Enzo, je je dois les prévenirs c'est mon devoir.
Et sur ceux il quitta la salle adressant un signe de tête à l'inspecteur qui le regarda tristement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:47

Chapitre 4: Pour François

Enzo attendait avec angoisse, impatience peur peu importe il ne savait pas ce que c'était tous ce qu'il sait à présent c'est qu'il a hate que Jenny et Kate sorte de l'université se Standford l'université des Sciences. Il était presque midi, s'était la pose déjeuner elles n'allaient pas tarder il faudrait alors qu'il prenne son courage à deux mains pour tout leur dire. Enfin elles firent leur apparition.
"Jenny regarde Enzo est là mais je ne vois pas François" dit Kate à Jenny.
Elle se dépêchèrent pour aller rejoindre enzo, lma pause déjeuner ne durait qu'une heure il fallait faire vite.
"Salut Enzo sa va François n'est pas avec toi il n'a pas cours ?" demanda Jenny.
Enzo fut secoué de tremblement, il avait du mal à tenir debout.
"Enzo que que se passe t-il il est arrivé quelque chose à François"? demanda Jenny en essayant de soutenir Enzo.
Kate commençait elle aussi à paniquer.
" François il est il est m m mort" avoua Enzo éclatant en sanglot dans les bras de Jenny.
"Non ce n'est pa pas possible tu mens" cria Kate au bord de l'évanouissement.
Jenny pleurait elle aussi serrant toujours Enzo contre elle.
"Com coment le sais-tu?" réussit à demander Jenny entre ses sanglots.
"Je suis venu le chercher ce matin pour qu'ont aillent en cours ensemble il n'a pas répondu quand je l'ai appelé al alors je l'ai cherché partout dans la maison et puis je l'ai découvert il il était à la cave pen pendu à une poutre" dit Enzo en se dégageant des bras de Jenny.
"Pen pendu à une poutre" dit Kate avec le haut le coeur.
"Mais hier il nous a dit qu'il qu'il aimerait" murmura Jenny avec horreur.
"Je sais j'en ai parler à l' inspecteur" dit Enzo.
" Tu as été interrogé ?" demanda Kate qui avait réussi à reprendre ses esprits.
"Oui et j'ai parlé de cette histoire à l'inspecteur mais il lui n'en a prêter aucune attention" dit Enzo avec dégoût.
"Ne me dit pas qu'il pense à un meutre" demanda Kate épouvanté.
"Il m'a dit qu'aucune hypothèse ne devrait être écarté" répondit Enzo.
"C'est pas vrai c'est pas possible" hurla Jenny si bien que plusieurs étudiants ce retournèrent vers eux interloqués.
"Calme-toi Jenny" cria Enzo en essayant de la reternir alors que celle-ci s'était mise à courrir.
"Je t'en supplie arrête Jenny dit Kate en les rattrapant.
Jenny s'arrêta finalement et des retourna vers les deux seuls amis qu'il lui restait.
"Ce crime ne doit pas rester impuni" dit Jenny la voix redoutable ou toute trace de peur et de larmes avaient disparues.
Elle leva alors la main droite vers le ciel la gauche posé sur son coeur Enzo et Kate l'immitèrent. Ce signe il avait fait la première fois à l'âge de quatre ans au premier jour de leur rencontre.
POUR FRANCOIS dirent-ils tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:49

Chapitre 5: Nous le trouverons

Deux jours étaient passés depuis la mort de François ses parents étaient revenus et ils leur avaient fallu tout le soutien de leur proche parents comme amis proches. Monsieur et Madame Berger allaient enfin savoir la réponse qu'ils atendaient tant. Leur fils avait-il fait une crise? Et s'était-il donc donné la mort?. Madame Berger se leva du canapé pour préparer le thé de quatre heures quand soudain on frappa à la porte. Son mari alla ouvrir.
"Oh Inspecteur entrez entrez donc je vous prie" dit Monsieur Berger d'une voix troublé.
"Merci" répondit L'inspecteur en pénétrant dans la maison.
Madame Berger qui était toujours à la cuisine fit son apparition au salon portant un plateau de thé à la main et des petits cakes maisons. Elle adressa à l'inspecteur un petit sourire émue.
"Bonjour Inspecteur" dit Madame Berger. La main tremblante d'émotion elle faillit lacher son plateau son mari s'empressa de le prendre de ses mains et l'inspecteur prit l'initiative de la faire asseoir sur le fauteuil. Puis il lui servit une tasse de thé sous le regard de son époux.
"Mer merci" dit-elle la voix tremblante.
"Ce n'est rien" répondit l'inspecteur Wargner avant de s'asseoir sur le fauteuil d'en face Monsieur Berger fit de même mais sur le canapé. Puis le silence un silence total ou l'on entendait seulement la mère de François boire son thé à petite lappées.
" Bien etes-vous près à présent" demanda l'inspecteur d'une voix ferme.
Monsieur Berger regarda sa femme un instant et répondit par l'affirmatif.
" Bien alors il semblerait que votre fils ait été assassiné" avoua l'inspecteur.
Madame Berger laissa échapper sa tasse et ouvrit la bouche avec effroie mais aucun son ne semblait vouloir sortir de sa bouche son mari n'y prêta aucune attention.
"Assa assassiné mon mon François mon fils" dit avec épouvante le père de François.
" Oui d'après les médecins légistes il semblerait que François soit mort sur ce fauteuil( il désigna le fauteuil ou se trouvait la mère de François) Madame Berger sursauta du fauteuil comme si le diable y était dessus. Puis elle fixa l'inspecteur d'un air complètement incrédule presque abruti. Son mari se précipita pour aller l'aider.
"Chérie sa va parle moi inspecteur vous dites que notre fils est mort assassiné mais il il a été découvert par son ami Enzo pen pendu à la cave" réussit-il à dire avant de fondre en larme dans les bras de sa femme. Celle ayant repris ses esprits réconforta tant bien que mal son mari.
" Inspecteur s'il vous plaît expliquer nous je veux comprendre" demanda Madame Berger.
" Des traces sur le sol de votre tapis montre que le corps de votre fils a été traîner mort jusqu'à la cave. Nous avons retrouvé des traces de doigts sur la corde appartenant à votre fils et d'autre inconnu de nos fichiers criminels" dit l'inspecteur.
"Alors vous n'avez aucune idée de la personne qui aurait pu tuer François" demanda Monsieur Berger soudain calmé à présent qu'il savait la vérité.
"c'est exact" répondit l'inspecteur. Monsieur et Madame Berger savez-vous si François avait des ennemis quelquonque quelqu'un qui aurait pu lui en vouloir à l'école ou en dehors"demanda l'inspecteur.
"Non non aucun il était aimé de tous" répondit Madame Berger avec imcompréhension.
"Qu'importe qu'il s'agît d'un ami ou d'un inconnu vous devez trouver le coupable ce crime ne doit pas rester impuni" dit Monsieur Berger la voix ferme.
"Nous le trouverons je vous le promets en attendant prenez soin de vous l'un et l'autre" dit l'inspecteur en leur adressant un signe de tête.
Sur ceux il quitta la maison du deuil à la recherche d'indices n'importes lesquels qui pourait le mettre sur la voix. De leur côté trois jeune que nous conaissons déjà bien commençaient leur propre enquête.

Et voila laisser moi des commentaires pour dire ce que vous en pensez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:50

Chapitre 6: Premier suspect.

Assis au tour de la terasse du café d'Ethienne sirotant leur boissons ils se remémoraient la soirée qui avait précédée à la mort de leur ami. Essayant de se souvenir de qui s'y trouvait car la personne qui a tué François devait être présente ce soir là et elle avait donc entendu leur conversation.
" Bon le café n'était pas très rempli ce soir là" dit Enzo.
" C'est vrai mais est ce que vous vous souvenez des personnes qu'il y avait" questionna Kate.
" Teddy hanson il était là je l'ai vu" répondit Jenny.
" Ah oui c'est vrai maintenant que tu le dit je me rapelle l'avoir vu" dit Enzo.
" Il avait l'air bizare je trouve" songea Jenny.
" Plus que d'habitude? demanda Kate perplexe.
"Je ne sais pas mais en tous cas il n'arrêtait pas de nous regarder" répondit Jenny.
" Vous croyez que il aurait pu le tuer" demanda Enzo songeur.
" Je l'ignore" murmura Jenny.
" Eh mais vous vous souvenez qu'à un moment ils se sont disputés tous les deux" dit Kate aux deux autres.
Enzo et Jenny se regardèrent c'est vrai qu'à un moment François et Teddy s'étaient embrouillés à propos d'une histoire sans intérêt leur dispute avait été un peu violente mais de la à ce que Teddy ait pu tuer François.
" Leur conflit sa fait une éternité qu'il a eu lieu" répondit Enzo.
" Oui mais je me souviens qu'il était vraiment furieux vous ne croyez pas qu'il aurait pu chercher à ce vengé" demanda Kate.
"C'est possible en tous cas sa fait de lui notre premier suspect" dit Jenny.
" Bon sang il faudrait prévenir l'inspecteur Wargner" dit Enzo.
" L'inspecteur Wargner c'est celui qui t'a interrogé" questionna Kate.
"Oui" répondit Enzo.
" Nous le ferons mais pas tout de suite" soupira Jenny.
" Hein mais pourquoi tu veux que l'on arrête le meurtrier de François ou pas" s'étonna Kate.
" Bien sur que je le veux" s'indigna Jenny.
" Mais alors? demanda Enzo surpris de l'attitude de son amie.
" Et alors demain c'est l'enterrement de François vous l'avez oubliés" murmura Jenny les larmes aux yeux.
Enzo et Kate restèrent abasourdis par ce que Jenny venait de dire c'est vrai que demain aurait lieu l'enterrement de leur ami ils pourraient alors lui dirent une dernière fois Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:51

Chapitre 7: L'enterrement.

Ce fut un jeudi que le corps de François fut rendu à ses parents et ce fut le lendemain le jour du deuil de leur unique enfant. Tous ceux qui conaissaient François étaient là le pleurant en silence. La terre avait été jetée sur sa tombe de marbre par ses parents ses oncles et tantes ses cousins,cousines tandis que la derniere terre fut lancé par Jenny. Cela fait elle se rassaya à côté de Kate et Enzo serrant son mouchoir entre ses doigts pour s'empêcher de pleurer, cependant en croisant le regard de ses amis elle ne pu empêcher les larmes couler lentement le long de ses joues. En silence les trois amis écoutaient respectueusement les éloges que le prête faisait en l'honneur de François. Madame Berger sanglotait dans son mouchoir de soie, sa soeur essayait de la consoler. La grand-mère de François était anéanti car il avait toujours été son préféré et il était promis à un grand avenir. Monsieur Berger lui avait la tête digne il avait réussit à retenir ses larmes afin d'écouter le discours fait en l'honneur de son fils. Puis ce fut l'heure des derniers adieux on n'en voyaient encore qui pleuraient mais toujours dans ce silence de respect. Après tous partirent tous à part Enzo Kate et Jenny qui eux s'avançèrent vers la tombe de leur ami disparu à présent pour toujours.
" Adieu mon frère" murmurèrent Kate et Enzo.
"Adieu grand frère" dit jenny fermement.
En effet depuis qu'ils se conaissaient François avait toujours été comme un grand frère pour Jenny et même si à présent jenny ne le montre pas elle ai sans doute la plus touchée de tous.
" Bien vous venez mon frère m'a laissé sa voiture" demanda Enzo aux filles.
" Oui merci tu nous racompagne Enzo?" questionna Kate.
" Enzo si sa ne te dérange pas j'aimerais qu'ont aillent voir l'inspecteur Wargner" dit Jenny le regard posé sur la tombe de François.
Maintenant qu'ils avaient en tête un premier suspect n'était-il pas le temps de faire des révélation. Ainsi ce ne fut pas chez eux qu'ils rentrèrent mais bien au poste de police déposer leur première plainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:52

Chapitre 8: Un interrogatoire moins chaleureux

Ils avaient demandés à être entendu tous les trois car ils ne voulaient pas être séparés. Mais la surprise pour Enzo car on ne les conduisaient pas au bureau de l'inspecteur Wargner, avait-il changé de pièce?.
"Entrez" leur dit le garde qui les accompagnaient.
" Bonjour inspec" commença Enzo. Mais il s'arrêta quand il s'avéra qu'une femme était au bureau.
"Ah bonjour, bonjour entrez ne rester pas là nous avons peu de temps.
A première vu elle avait l'air moins chalereuse que l'inspecteur Wargner c'était une femme à l'aspect stricte, les cheveux coupés aux carrés le reste du visage barré par une espèce de grosse paire de lunette. Ils s'assirent face à cette femme qui leur étaient totalement inconnu et qui malgré tout leur faisaient froid dans le dos.
"Euh excusez-moi mais ou se trouve
" Il a prit un congé maladie" répondit la femme avant même d'avoir entendu la fin de la question d'Enzo.
" Ah et vous êtes? demanda Enzo.
" Arriach je seconde wargner pendant son absence"répondit-elle.
Jenny et Kate n'avaient pas encore dit un mot.
"Madame vous êtes au courant de l'affaire que suit votre votre partenaire" demanda kate sceptique.
" Evidamment que je le suis sinon je ne serais pas ici" répondit Arriach avec dédain.
" Bien alors vous n'avez toujours pas de suspect? questionna Jenny.
" Non malheureusement mais vous jeune gens si vous êtes là c'est bien que vous avez quelque chose à m'apprendre" demanda Arriach.
"Oui nous avons un suspect" répondit Kate avec entousiasme.
" Un seul? demanda Arriach.
Pour une raison qu'Enzo ignorait cete femme commençait vraiment à lui taper sur les nerfs.
" Oui un seul et alors" rétorqua Enzo.
" Qui es-ce? demanda t-elle.
" Un gars qui se trouvait dans le café le soir ou François a été tué. Il s'appelle Teddy Teddy Hanson et il avait déjà eu une altercation avec avec François" répondit hativement Kate.
" Depuis quand date t-elle"? demanda Arriach réfléchissant.
" Oh euh depuis un mois à peu près" répondit Enzo.
" UN MOIS" répéta t-elle choquée.
Tous trois se sentaient un peu génés il était vrai que un mois c'était long pour faire face à une vangeance.
" Oui mais c'est que il est très rancunier" défendit Kate.
" Et puis il n'arrêtait pas de nous regarder" ajouta Jenny.
"Il était bizarre" termina Enzo.
Elle les fixa longuement tous les trois mesurant leur paroles et leur expressions déterminés.
"Bien c'est un peu juste mais grâce à vous néanmoins nous avons une piste" dit-elle.
L'ombre d'un premier sourire passa sur son visage. Finalement elle n'était pas aussi froide se dirent les trois autres.
Ensuite elle leur demanda l'adresse d'habitat de Hanson, elle la nota sur son carnet puis le referma.
"Parfait nous ferons une petite visite à ce cher Teddy mais dites moi savez -vous si'il a déjà eu affaire à la justice" demanda t-elle.
" Ont Ont ne croient pas" répondit Enzo.
"Eh bien il faut un début un tout" soupira Arriach.
" Vous allez l'arrêter? demanda Enzo avidement.
" Demain nous l'arrêterons, nous lui ferons un interrogatoire et nous relèverons ces empruntes de doigts pour les comparer à celles qui ont étées trouvées sur la corde" répondit Arriach.
"Parfait" dirent-ils en choeur.
Elle sourit devant leur enthousiasme.
"Bien à présent jeune gens il est temps de rentrez chez vous, vous serez prévenu au première nouvelle"dit Arriach.
Tous les trois se levèrent se dirigeant vers la sortie.
" Une derniere chose" commença Jenny.
"Oui"? demanda Arriach.
"Quel est votre prénom"? demanda Jenny curieusement.
Elle lur adressa un tous un grand sourire avant de répondre "LAURRYN".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:54

Chapitre 9: L'arrestation

9 heures, Monsieur Hanson se lève de son lit pestant, on vient de sonner trois fois à la porte. Tout en maugréant il descend les escaliers et se dirige vers la porte d'entrée. Il ouvre la porte.
" Monsieur Hanson Inspecteur arriach" dit Arriach en présentant sa carte d'identité. " Votre fils est-il ici? rajouta celle-ci.
" Pourquoi ?" demanda Monsieur Hanson avec incompréhension.
"Nous devons lui parler de toute urgence" rétorqua celle-ci.
"Bien je je vais l'appeler" dit celui-ci en se diriqeant vers la chambre de son fils.
Monsieur Hanson et son fils apparurent devant la porte.
"Teddy Hanson" annonça avec autorité l'inspecteur Arriach.
"Oui" ? demanda Teddy Hanson.
"Nous t'arrêtons pour le meurtre de François Berger" répondit Arriach.
Un policier lui passa les menottes.
"Quoi non mais atendez j'ai rien fait je suis innocent papa papa aide moi" cria Teddy.
" Ted Teddy non pas toi" murmura Monsieur Hanson qui semblait au bord du gouffre.
( Pendant que l'on embarquait Teddy dans la voiture...
"Monsieur Hanson vous êtes invité à nous suivres" dit Arriach.
"Votre fils à le droit à un avocat" rajouta t-elle.
Le pauvre homme monta dans une voiture alors que Arriach montait dans sa propre voiture, tous en direction du poste.
Arrivé on détacha les menottes de Teddy et on l'emmena dans une pièce vitrée, les gardes qui l'avaient accompagnés lui indiquèrent de s'asseoir et d'attendre l'inspecteur Arriach. Au bout de quelques minutes elle arriva.
"Bon" dit Arriach quand t-elle apperçut Teddy.
"Et mon mon père" demanda hativement Teddy.
" Votre père nous allons l'amener" dit Arriach avec froideur.
"Ici ?" demanda Teddy avec incrédule.
" Non" soupira Arriach. Il nous verra derriere les vitres.
"Je suis innocent" commença Teddy avec assurence.
" C'est ce que nous allons essayer de déterminer" répondit Arriach tout en gardant les yeux fixés sur le jeune homme au visage enfantin.
"Mais puisque je vous dit que je suis innocent" s'énerva Teddy.
" Mercredi 13 décembre tu te trouvais bien au café d'Ethienne" demanda Arriach.
" Oui j'y étais c'est assez sympa comme endroit" répondit Teddy en se tordant les doigts.
" Et il était aux alentours de 22 heures n'est ce pas?" demanda Arriach.
"Euh oui je crois" répondit celui-ci la peur se trahissant dans sa voix.
"François se trouvait là bas avec des amis" dit Arriach en regardant attentivement Teddy afin d'essayez de déceler la moindre parcelle de culpabilité sur son visage.
" OUi je sais ils y vont toujours ensemble dans ce bar" dit Teddy en haussant les épaules.
"L"un d'entre eux, nous a confirmé que tu n'arrêtais pas de les regardez.
" Je je regardais Jenny" dit celui-ci en rougissant à vu d'oeil.
"Je vois" dit en souriant L'inspecteur. cependant tu as eu une altercation avec François" rajouta celle-ci.
" Elle date d'un mois au moins" dit Teddy avs véhémence.
" Je sais mais peut tu me dires de quoi il s'agissait" demanda Arriach.
"Bah en faite François avait promis de m'aider pour un devoir de Français et puis il a pas tenu sa promesse mais mais c'est pas pour autant que je l'ai tué" dit Teddy les larmes coulants sur ses joues.
" Bien Teddy nous allon
Soudain la porte s'ouvrit laissant place à une femme, elle portait un appareil à emprunte de doigt. C'était une scientifique spécialisé dans la police criminelle.
"Ah Sheila nous vous attendions" annonça Laurryn en voyant la jeune f métis pénétrer dans la pièce.
Teddy pose tes doigts sur l'appareil s'il te plaît" dit Arriach.
"Vous allez ressentir un léger picotement mais c'est normal" dit Sheila.
Teddy posa ses doigts sur l'appareil qui releva ses empruntes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:55

Chapitre 10: Rendez vous au café d'Ethienne

Monsieur Hanson et son fils avaient étés raccompagnés chez eux. Teddy
était innocent,ses empreintes de doigts ne correspondaient pas à celle qui
avaient étées trouvés sur la corde. Quelle déception, mais avant de partir Teddy avoua à l'inspecteur Arriach qu'il avait remarqué qu'une femme blonde observait les quatres jeunes. Malheureusement il n'avait pas pu donner beaucoup de détail sur cette femme mis à part qu'elle était blonde avec une coupe au bol une grande frange barrant son frond. D'après lui elle était plus petite que lui et elle portait un ensemble noir de plus elle avait un important un sac à dos et celui-ci aurait pu transporter une grosse corde.
Laurryn était revenue dans son bureau après le départ des Hanson, elle tournait en rond puis soudain elle s'arrêta et décrocha son téléphone.
"Allo inspecteur Wargner j'écoute" répondit Wargner.

"James c'est moi Laurryn j'ai besoin de toi" dit Laurryn.
"Laurryn de quoi s'agit
il vous avez trouvé le coupable?" demanda James en
se levant de son lit.
"Non malheureusement mais j'aimerais que tu viennes aves moi au café d'ethienne tu peux me rejoindre là bas dans une demi heure" demanda Arriach.
"Ok je m'habille et on se retrouve là bas à tout de suite" dit Wargner en raccrochant.
Une demi heure passa Laurryn était adossée au mur du café quand elle apperçut la voiture de James se redressant elle se prépara à l'accuellir "Eh bien ce n'est pas trop tôt" dit ironiquement Laurryn.
"Toujours aussi charmante hein" répondit James en souriant. Au faite tu peux me dire pourquoi tu voulais me voir?" demanda James.
"J'aimerais qu'ont interrogent le patron du café" répondit Laurryn
"Ethienne mais je l'ai déja fait" s'étonna James.
"Teddy Hanson vient de me fournir un autre suspect" annonça Laurryn.
Avant que James n'ai eu le temps de lui poser une autre question Laurryn pénétra dans le café, il la suivit.
Le café n'était pas rempli encore la plupart des gens arrivaient aux environs de 14 heures. Les deux inspecteurs se dirigèrent vers le comptoir Ethienne était en train d'essuyer un verre.
"Ah Inspecteur Wargner quel bon vent vous amène" dit Ethienne quand t-il apperçut les deux Inspecteur.
"Bonjour Ethienne je vous présente l'Inspecteur Arriach elle travaille avec moi sur le meurtre de François Berger.
Ethienne serra la main de Laurryn à travers le comptoir.
"Ethienne j'aimerais vous poser une question" annonça Laurryn."
"Mais j'ai déjà été interrogé par votre collègue" répondit Ethienne en désignant Wargner.
"Je le sais Ethienne mais il est possible non il est touit à fait probable que l'assassin de François se soit trouvé dans votre café le soir du meutre." dit gravement Arriach.
"Bien je vous écoute" dit Ethienne.
"Avez -vous remarqué une jeune femme blonde le soir du meurtre de François" demanda l'Inspecteur Laurryn.
"Hum oui oui il me semble d'ailleur ele n'a pas arrêter de regarder ma nièce et ses amis elle avait l'air bizarre" dit Ethienne.
"Vous ne m'aviez pas dit ça quand je vous ai interrogé" dit James sceptique
"J'étais complètement chamboulé vous veniez de m'anoncer que le jeune François était mort, vous pensez donc bien que je n'avais plus toute ma tête" répondit gravement Ethienne.
James ne répondit pas se contentant de le regarder d'un regard intense.
"Vous pouvez nous la décrire" demanda alors James Wargner.
"Eh bien comme l'a déjà dit votre collègue elle était blonde elle portait une tenue noire ah et elle avait sur elle un sac à dos très grand" répondit Ethienne.
"La description correspond à celle que m'a faite Teddy Hanson" dit Laurryn en regardant son partenaire.
"Ethienne à t-elle dit quelque chose avant de partir" demanda Wargner.
"Non elle n'a rien dit"répondit Ethienne.
"Mais elle a surement pris quelque chose"demanda précipitamment Arriach
"Je vois ou vous voulez en venir vous aimeriez relevez ses empreintes, je suis vraiment désolé mais ici nous servons les cafés dans des gobelets en plastiques que nous jetons et brûlons ensuite" dit Ethienne d'un air navré.
"Mince mais elle vous a payée? demanda James.
"En monnaie" répondit Ethienne.
"On est pas près d'avancer James" dit Laurryn désespérer.

C'était vrai mais James ne répondit pas . Ils avaient un nouveau suspect cependant celui-ci était malin.

Et voilà fin du chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Sam 2 Aoû - 20:58

Chapitre 11: Déception

Elle avait les yeux dans le vague écoutant à peine ce que l'on lui disait en proie à une grande déception. Depuis qu'ont avaient que le soi-disant coupable était innocent. Le pire c'est qu'elle savait à présent qu'il y en avait un autre ou plutôt une autre mais que celle-ci restait introuvable cela ne faisait qu'accroître sa frustration.
"Jenny" appela Madame Curtis
Elle ne répondit pas, les yeux dans le vague elle gardait son air renfrognée le contenue de son assiette était toujours plein.
"Jenny je t'en prie fait un effort" dit Monsieur Curtis.
"Ce n'est pas en te laissant mourir de faim qu'ils retrouveront plus vite le coupable" dit Madame Curtis avec raison.
Depuis dix minutes le silence pesait entre la fille et les parents. Ce dîner de retrouvaille était des plus gachés. Les Curtis qui n'avaient pas vu leur fille depuis deux mois étaient plus que décus du comportement de leur fille.
"Excusez-moi mais je me sens vraiment mal, je suis désolée, je vais prendre un peu l'air" dit Jenny à ses parents.
Elle se leva de table et sortit de la maison familliale.
Le vent faisait onduler ses cheveux et produisaient de douce caresse sur son visage. Elle ferma les yeux se laissant emporter par les souvenirs de son enfance comme il était petit mais tellement intelligent pour son àge qu'on le trouvait agaçant quelque fois mais on l'aimait quand même. "Ah François cher François pourquoi a t-il fallut que sa tombe sur toi" pensa jenny en rouvrant les yeux. Elle fit quelque pas le long du jardin, les fleurs avaient fanées l'hiver avait eu raison d'elle." Le froid de l'hiver" dit jenny dans un souffle. Elle ressera son écharpe et huma le parfum quelle portait cette écharpe elle lui avait été offerte au noel dernier par François. Soudain elle sortit de sa rêverie et sortit son téléphone.
"Jenny c'est toi" demanda Enzo en se levant de table.
"Oui Enzo j'ai j'ai besoin de toi" soupira Jenny.
Au ton de sa voix Enzo comprit que quelque chose n'allait pas.
"jenny dis moi ce qui ne va pas" dit Enzo
"J'aimerais que qu'ont se voient tu peux venir me retrouver au café d'Ethienne? demanda Jenny alors qu'elle avait du mal à empêcher sa voix de trembler.
"Eux bien sûr je préviens juste mes parents que je sort et j'arrive tout de suite" répondit Enzo.
Ah tu étais avec tes parents? demanda Jenny légèrement surprise.
"Oui pourquoi" répondit Enzo.
"Bon bah laisse tomber alors je ne veux pas vous déranger" dit Jenny d'une voix ferme.
"Non sa me dérange pa
Mais au bout du fil il n'y avait plus personne, Jenny avait raccrochée puis jeté son portable sur l'herbe avant de s'allonger elle même sur celle-ci. Elle admira longuement la lune, elle semblait lui sourire, d'une couleur d'or elle était ce soir là la plus belle alors sans même s'en rendre compte elle comença à s'endormir bercé par la douce musique du vent sur les feuilles des arbres.

Cela faisait la deuxième fois cette semaine et la prof de sciences n'allait surement pas la laisser passer tant pis elle improvisera.
"Bon sang saloperie de réveil pourquoi n'as-tu pas sonné? hurla Kate en enfilant en vitesse ses habits. Puis elle pensa à Jenny elle espérait que celle-ci allait mieu. Enzo l'avait appelé après que Jenny lui avait raccrochée au nez et lui avait donc raconté ce qui s'était passé. Jenny avait beau n'avoir qu'un an de moin qu'eux elle restait la plus fragile même si elle voulait toujours se montrer forte et pourquoi pour prouver qu'elle n'était pas une gamine. Kate prit ses clefs de voiture et quitta enfin son studio en direction de L'université des Sciences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulma31

bulma31

Féminin
Vierge Nombre de messages : 743
Age : 23
Localisation : avec Vegeta
Emploi/loisirs : Lire des mangas et jouer à l'ordi
Humeur : super contente
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
prénom: Bulma
tecniques: aucune
race: terrien

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Lun 4 Aoû - 18:27

trop bien ce chapitre j'adore, j'espère que Jenny va bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bulma31.skyrock.com/
bulma-du13

bulma-du13

Féminin
Balance Nombre de messages : 1126
Age : 25
Localisation : Dans les bras de Végéta
Emploi/loisirs : Passer du temps avec mes ami(e)s et ma famille , msn , regarder dbz et gt et lire des fanfics
Humeur : Très bonne humeur
Date d'inscription : 29/06/2008

Feuille de personnage
prénom: Bulma
tecniques: aucunes
race: terrien

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Mar 5 Aoû - 16:04

Comme sur sl cette suite est géniale vivement que tu poste la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dbz-du13.skyrock.com
taîko

taîko

Féminin
Balance Nombre de messages : 437
Age : 27
Localisation : sur terre planète stupide ou je n'ai pas ma place.
Emploi/loisirs : exterminatrice de la race humaine^^ et boire un peu de sang ( le mien je vous rassure)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   Mar 5 Aoû - 20:50

Chapitre 12: Violence et regrets


Madame Moreau professeur de sciences naturelle à l'université de Standford

est ce que l'ont pouraient appeler la gentilesse incarnée. Malgré le retard

de kate celle-ci ne l'a pas mise à la porte d'ailleurs elle ne renvoyait

jamais personne c'est pour cela que tout le monde
l'adoraient. Kate étais assise au dernier rang de la salle de classe ce n'était pas le fait que le

cours était ennuyeux mais elle préférait c'est tout. Devant elle se trouvait

Jenny malgré qu'elle avait un an de moin elles étaient toutes les deux dans

la même classe en effet Jenny dans son enfance avait sauté une classe de
primaire. Elle était vraiment et elle est toujours d'ailleurs vraiment très

inteligente mais en ce moment et en ce lieu elle semble absente. Kate
le voit bien même si elle ne la voit que de dos. Seulement elle n'est
pas la


seule à l'avoir remarquée...
Elle se redresse son regard scrupte la salle comme si elle avait oubliée qu'elle se trouvait là.
"Euh oui oui Madame tout va très bien je vous assure" répondit Jenny dans un murmure presque inaudible.
"Tu es vraiment sur Jenny" insista Madame Moreau
Jenny allait répondre mais une personne la devança.
"C'est à cause de ce crétin de François" ricana Cindy Spencer
La
claque partit comme un coup de fouet puis s'enchaînèrent des coups de
poings et de pieds sous les hurlements qui les encourageaient à
continuer et les plus intelligents qui essayaient de les séparer. un
élève avait attrapé Jenny et une autre avait attraper son adversaire il
s'agissait de Kate. Leurs yeux se croisèrent un bref instant puis Jenny
s'enfuit.
"Non vous avez vu ce qu'elle m'a fait cette folle" cria Cindy Spencer.
"Ferme la" dit Kate en la lachant et en lui jetant un regard plein de mépris.
Cindy
paraissait prête à bondir de nouveau mais Madame Moreau l'arreta à son
tour lui lançant au passage un regard sévère. Elle se tut.
"kate s'il te plaît essaye de retrouver Jenny" demanda Madame Moreau.
"Vous vous pensez qu'elle a pue quitter l'école" dit kate d'une voix grave.
"je ne sais pas mais si c'est le cas je t'autorise à sortir" répondit Madame Moreau.
"Bien Madame" dit Kate en sortant de la classe.
Madame Moreau se tourna ensuite vers Cindy.
"Cindy
une fois que Kate aura retrouvée Jenny vous lui présenterez des excuses
est ce bien clair? demanda d'une voix ferme Madame Moreau.
" Mais Madame" commença Cindy Spencer D'une voix indignée
"Es ce bien clair" répéta Madame Moreau.
"Oui Madame" répondit Spencer avec rage.
Madame
Moreau lui tourna le dos ne faisant pas plus attention à elle. Pendant
ce temps Kate était toujours à la recherche de Jenny.
Cependant il
n'y avait qu'un seul endroit ou Jenny pouvait se trouver, celui de leur
première rencontre du commencement de leur amitié. Kate courrut à en
perde haleine et enfin elle arriva devant ce lieu de rencontre ou elle
l'a vit enfin. Jenny était accroupi, elle avait croisée ses bras et
posé sa tête dessus cachant son visage à Kate qui n'osa pas bouger.
Puis elle sortit son portable de sa poche et appela Madame moreau et
lui dit simplement "Je l'ai retrouvée je vous la ramène dès que je
peux".Elle raccrocha sans attendre la réponse de son professeur. Jenny
n'avait toujours pas bougé elle paraisssait pétrifiée Kate fit quelques
pas pour aller vers elle puis elle se ravisa et fit semblant de s'en
aller espérant ainsi attirer l'attention de Jenny.
"Kate" dit doucement Jenny.
"Oui?" répondit Kate sans pour autant se retourner
"Tu
te souviens du premier jour de notre rencontre?" demanda Jenny en se
levant et en s'avançant vers Kate. Kate se retourna vers Jenny et
s'avança à son tour vers sa meilleure amie.
"Nous étions si petites" commença Kate.
"Et en danger tu te souviens"? demanda Jenny laissant un sourire triste apparaître sur ses lèvres.
"Oh
oui c'est vrai nous avions un énorme paquet de bonbon au caramel et
puis cette bande de mauvais garçons est arrivé pour essayer de nous les
voler." poursuivit Kate.
"On commençait à avoir de sérieux problème
quand françois est apparut pour nous venir en aide" dit Jenny en
souriant à l'évocation de se souvenir.
"Oui et il était encore plus
petit que nous et pourtant il n'a pas hésité à nous défendre malgré le
fait que ces brutes étaient de deux fois plus grande que lui" continua
Kate.
"Ils l'avaient savachement amoché quand Enzo est arrivé." poursuivit Jenny.
"Il a fait fuir cette bande de roublar en un rien de temps il était déjà grand pour son âge. dit Kate en rigolant.
"Tu oublies qu'il était un mini-champion de Judo" rajouta Jenny en éclatant de rire.
Kate et Jenny riait tellement à l'évocation de se souvenir qu'elles en avaient les larmes aux yeux.
"Jenny il faut retourner à l'université maintenant tout le monde doit s'inquêter" dit Kate entre ses larmes de rires.
Jenny cessa soudain de rire et regarda gravement Kate.
"
Tu ne veux pas qu'ont restent encore un peu mon oncle ne devrait pas
tarder à ouvrir le café" demanda d'une voix suppliante Jenny.
Kate sembla hésiter un instant puis dit finalement" Aller va pour un café d'Ethienne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeux de Mots ( roman)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeux de Mots ( roman)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jeux de mots
» Jeux de mots Pokémon
» JEUX DE MOTS
» Jeux de mots pourris avec les noms des chevaliers
» Poésie Ludique : Humour coquin et Jeux de mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les mangas se déchaînent :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: