les mangas se déchaînent

Un jeune forum pour parler de vos mangas préférés (dragon ball/Z en particulier)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reconstruction

Aller en bas 
AuteurMessage
Eyael

avatar

Féminin
Balance Nombre de messages : 15
Age : 35
Localisation : La Rochelle
Emploi/loisirs : le judo et le karaté, cuisiner, lire et écrire des fics
Humeur : généralement bonne.
Date d'inscription : 07/07/2011

MessageSujet: Reconstruction   Jeu 7 Juil - 11:53

Il s'agit d'une fic d'aventure où je relate à ma sauce l'après cell. Je ne prends pas en compte les mangas qui suivent la saga Cell.
Néanmoins, j'espére que cette fic vous plaira.
Comme toujours je rappelle que les personnages de Dragon ball Z ne sont pas à moi mais à maître Toriyama.
Sur ce bonne lecture



Reconstruction chapitre 1

La paix était enfin revenue sur terre, la menace des cyborgs et de Cell avait été définitivement écartée grace à l’exploit de Son Gohan et celui de son père. Pourtant, il semblait difficile de se réjouir : Son Goku était à nouveau mort et ne voulait ni ne pouvait revenir à la vie. Pour beaucoup c’était une perte tragique, il avait été leur premier ami qu’ils avaient eu : Krilin, Ten shin han, Bulma… pour d’autres c’était une frustration comme pour végéta qui avait si souvent rêvé de pouvoir à nouveau affronter son ennemi.
Trunks leur avait fait ses adieux avant de repartir à son époque et leur avait annoncé qu’il ne reviendrait plus.
Il faudrait maintenant que chacun prenne sa vie en main et continue à vivre.

Gohan avait encore du mal à recouvrir une vie normale, son père lui manquait terriblement et il n’était pas rare qu’il voit sa mère pleurer en cachette. Il savait que malgré leurs nombreuse disputes les remontrances qu’elle adressait de manière constante à son mari elle l’adorait plus que quiconque.
De plus il venait d’être grand frère depuis peu de temps. Effectivement sa mère avait mis au monde un second enfant, un adorable petit garçon né un 31 mai du nom de Son Goten.
La première fois qu’il l’aperçût, il se pencha tout doucement au dessus du berceau, posant un index sur le visage de son petit frère qui inconsciemment lui décroche un sourire accompagné de gazouillements.
-Bienvenue dans la famille, petit frère, tu verras je t’apprendrais plein de choses, on ne s’ennuiera pas. Sa mère fatigué observait ses deux fils d’un air soulagé, heureuse de voir que son fils aîné accueillait bien son cadet. Même si son mari était mort, il lui restait ses enfants et ça c’était plus précieux que n’importe quel trésor.


Le petit Trunks grandissait petit à petit, faisant ses premiers pas, tentant de devenir plus autonome au grand plaisir de sa mère qui parfois était tout de même fatiguée par les caprices de son fils voulant tout faire lui-même et n’ayant pas la moindre patience. De plus son mari ne se décidait pas vraiment à l’aider sauf pour l’aider à le faire manger ou l’habiller. Naturellement Végéta s’amusait beaucoup du caractère de son fils ne cessant de répéter qu’il deviendrait un jour aussi charismatique que lui.
Pourvu qu’il ne suive pas entièrement son chemin et qu’il serait aussi curieux et intelligent qu’elle, Bulma prit son fils dans ses bras pour lui donner le bain du soir.


Mi juin.

Au palais du très haut la vie continuait avec la même sérénité et routine. Sachant parfaitement qu’il avait perdu la main malgré l’assimiliation avec Kami sama, Piccolo continuait de s’entraîner et de méditer avec toujours autant de détermination. Mais ce jour là quelque chose d’inattendu se produisit.
Au beau milieu d’un kata, il s’interrompit, le visage crispé et tombant à terre. Immédiatement Dendé se précipita vers lui.
-Piccolo ? Que t’arrive t’il, tu es extrêmement pâle ! Réponds moi je t’en prie !
-Je j’ai envie de… il ne put achever sa réponse rendant une quantité d’eau sur le sol.
-Tu te sens comme ça depuis longtemps ? je veux dire nauséeux ?
-Non pas trop, cinq jours tout au plus. Au départ c’était supportable mais à présent…. En plus je me sens brûlant. Qu’est ce qui m’est arrivé ?
Dendé, pris au dépourvu devant la réponse de son ami hésita à lui dire la vérité. Tel qu’il, le connaissait, il en ferait sans aucun doute une attaque ou ravagerait le palais. Croisant le regard insistant du combattant il baissa le regard et s’éclaircit la voix.
-Heu, tu ferais mieux de t’asseoir, et promets-moi de rester calme.
-Je ne promets rien du tout alors ?
-Disons que ta vie va prendre un tournant assez similaire à celle de Goku ou de Végéta. Félicitations.
-QUOI ?!!! Non c’est pas vrai tu blagues là ou quoi ?
-Je t’assure que non.
-Mais c’est impossible, et pourquoi MOI ?! Tu me vois dans ce rôle non mais vraiment tu m’imagines comme ça ? hé bien pas moi et je….
-Et tu quoi Piccolo ? Demanda Gohan en mettant pied à terre et le saluant comme à l’accoutumée. Il avait complètement oublié la visite de son ami.
-Ah bonjour Gohan, s’il te plait rend moi un service : pince moi fort.
Si ça peut te faire vraiment plaisir, répliqua il en s’exécutant. Le résultat fût qu’il se retrouverait avec un bleu sur le bras dans peu de temps et qu’il ne rêvait pas.
-Alors de quoi s’agit il, je vais enfin pouvoir être au courant ?
-C’est une catastrophe, un bazar monstre. Gohan…. Je te laisse deviner et tu peux me féliciter même si je n’y tiens absolument pas.
-Piccolo, tu veux dire que tu vas être père ? Mais c’est merveilleux ça ! et dans combien de temps ?
-Hé bien à peu près entre deux et trois semaines, répondit Dendé.
-Et quand je pense qu’il me voit parfaitement capable de l’être, fulmina Piccolo en faisant les cent pas en se levant.
-Il n’est pas le seul à le penser alors.
-Non mais, est ce que vous vous êtes donnés le mot tous les deux ? J’en suis complètement incapable, je…
Son Gohan éprouvait une envie de rire en voyant son maître se mettre dans un état pareil, quoi qu’il en dise il avait la certitude que tout irait pour le mieux.
-Tu sais, il n’y a pas de honte à ça et puis, tu peux toujours apprendre… En venant à la maison par exemple.
-Hors de question que je repasse du temps avec ta mère !! Les trois années m’ont largement suffi comme ça !
-Pourtant elle semble être la personne la plus qualifiée avec Gohan pour t’aider et puis, tu te sentiras moins dépassé si tu es en contact avec le petit frère de Gohan.
-Non, je ne peux pas, marmonna il d’un ton haché.
-mais si, maman comprendra.

A contrecœur, il finit par accepter, cette idée le dégoutait mais toute la sagesse lui recommandait de suivre cette voie. la confusion s’était saisie de lui, et ce fût un miracle qu’il arrive à rester concentré en plein vol. Était-il vraiment capable de s’occuper d’un bébé, de ne jamais le faire souffrir comme quand il était enfant ?
A sa grande surprise, Chichi après avoir écouté les explications de son fils quoique un peu surprise et courroucée de revoir Piccolo dans sa maison se montrât très avenante.
L’ambiance qui régnait dans la maison était entièrement différente de celle qu’il avait connu avant, son élève avait énormément mûri grâce à la présence de Son Goten.
Les jours devenaient déséquilibrés entre conseils, nausées, douleurs et discussions sur le combat qui s’était déroulé peu auparavant.
Gohan avait semblé jaloux en entendant la nouvelle pour la première fois, mais semblait à présent décidé à prendre autant soin du petit être à naître que de son frère ou de sa mère.

Finalement ce fût en pleine nuit le 2 juillet, que l’événement se produisit ; c’était atroce et douloureux éreintant, finalement un nouveau combat contre Cell ou C 17 aurait été préférable, pensa il laminé et se redressant faiblement, incapable de parler.
A cet instant chichi se précipita dans la chambre.
« Je n’arrive toujours pas à y croire, comment puis je être capable de ce prodige ? »
La coquille se fendillait lentement, annonçant la présence.
Alors que Chichi semblait fascinée par le spectacle, Piccolo détournait de temps à autre les yeux.
Deux heures plus tard, la coquille était bel et bien fendue, un cri retentit.
-Tiens prends le dans tes bras, demanda Chichi en lui tendant le nouveau né.
S’exécutant, il fût frappé par la ressemblance de l’enfant, c’était sa copie conforme en tout point, à la fois si fragile et pourtant pas. « J’ai l’impression de me regarder dans un miroir rajeunissant. Je n’en reviens toujours pas. »
L’enfant jusque là agité, une fois dans les bras de son père se calma immédiatement ouvrant ses yeux et observant son nouvel environnement.
A cet instant, Gohan attiré par le bruit entra le visage taillé par l’inquiétude.
-Piccolo comment te sens tu ? Parle moi, je t’en prie.
-J’ai connu pire mais ça devrait aller…. Murmura il d’une voix faible.
-Oh là la la il est tellement adorable, commenta il sans trop hausser la voix. Tu as vraiment beaucoup de chance tu sais ? En plus il te ressemble en tout.
Le namek se contenta de hocher silencieusement la tête, observant son fils qui s’agitait légèrement. Promenant un doigt sur le corps de son enfant enveloppé d’un linge, le nouveau né lui saisit le doigt de toutes ses forces en lui décrochant un regard maladroit.
A cet instant, Piccolo sentit son cœur fondre devant tant de candeur et d’innocence. Il n’arrivait toujours pas à s’assimiler cette vérité mais le petit geste de son fils lui redonna espoir.
-C’est vraiment émouvant comme tout, je suis sure que nous allons tous être heureux s’extasia Chichi devant le spectacle. Au fait, tu as prévu de l’appeler comment sans être trop indiscrète ?
-Hé bien… J’avais pensé à un nom comme Seiji. Simple et court, adapté, puisque ça signifie guerrier conquérant.
-C’est vrai que ça lui va bien comme nom, ajouta Gohan ne quittant pas le bébé des yeux.
-Pour le moment Gohan chan ce qui sera parfait c’est que tu retournes te coucher, on aura loisir d’en discuter tout notre soul demain allez au lit !
Une heure s’écoula avant que Chichi ne lui remette à nouveau son fils dans les bras, lavé, habillé d’un petit pyjama blanc.
-Je pense que je vais vous laisser vous reposer, vous en avez bien besoin, débuta elle d’une voix timide, si quelque chose ne va pas, appelle moi.
Piccolo approuva d’un hochement de tête trop épuisé pour parler encore.
« Dors bien, mon fils »

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gohandu52

avatar

Féminin
Sagittaire Nombre de messages : 3
Age : 16
Localisation : espagne
Emploi/loisirs : la music
Humeur : la gueule de bois
Date d'inscription : 06/07/2012

Feuille de personnage
prénom: Gohan
tecniques: kaméhaméha
race: demi sayen

MessageSujet: Re: Reconstruction   Dim 8 Juil - 10:04

c'est trop bien
Very Happy la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reconstruction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reconstruction
» Une reconstruction du Titanic ?
» Reconstruction d'une caisse complète
» Reconstruction de l'Hermione
» Reconstruction Delahaye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les mangas se déchaînent :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: